Galaxy on Fire 2

L'avis du rédacteur :

Graphismes 44444
Fun/Utilité 44444
Durée de vie 44444
Qualité/Prix 44444


Galaxy on Fire 2 se distingue des autres par de nombreuses, très nombreuses références et surtout un background aussi imposant qu'une charge de rhinocéros. Dans la peau de Maxwell, le héros du premier opus, vous allez devoir vous reforger une réputation suite à un accident spatio-temporel.


En effet, suite à un accident vous allez être « transporté » plus de 30 ans dans le futur, de là tout est à refaire. Votre superbe vaisseau est bien trop endommagé pour continuer à vivre, vous allez donc vous retrouver avec une daube de premier ordre, anciennement utiliser pour 
forer les astéroïdes.Pour être grand il faut commencer petit, c'est donc sans surprise que vos premières missions seront des misions de forage : repérer un astéroïde, se poser dessus, récupérer le minerai, le livrer, empocher l'argent, etc... Répétitif au début, ces petites tâches garderont leur attrait tout au long du jeu, principalement parce qu'elles vous permettront d'améliorer votre vaisseau.


Il faudra alterner entre les moments de combats spatiaux et les moments de gestion. En ce qui concerne les combats c'est sympathique mais après la sortie deStar Battalion ces phases ne tiennent pas la distance. C'est assez mou, la maniabilité des vaisseaux n'est pas encline à des virages et des demi tour express ; cependant le système de tir est cool, surtout avec l'assistance de visée qui permet de se concentrer sur un point (vaisseau, station, astéroïde, etc...).Les moments de gestion représentent, avec l'avancée du scénario, plus des 3/4 du jeu.

Pour le coup j'ai eu l'impression de me retrouver dans un Final Fantasy Tactics où la sélection de l'équipement et des missions est une étape cruciale. Sans le fun. C'est là le problème du mariage de l'iPhone et de Galaxy on Fire 2 : ce jeu sur PC eut été extra, sur iPhone ces phases de gestion se révèleront très vite rébarbatives et longues. Je suis un adepte du management, de l'équipe et des objets mais j'ai trouvé la présentation trop sobre et fade pour le coup, mais comme c'est un point purement personnel la note finale n'en souffrira pas.


Au fur et à mesure, Maxwell va redécouvrir l'univers et l'espace, les races, les guerres, les conflits et bien sûr la puissance de la notoriété de l'argent. Pour améliorer toutes ses caractéristiques, vous pourrez soit vous concentrer sur le scénario principal, soit sur les missions secondaires qui seront proposées dans les Space Lounges.

L'ambiance feutrée et la lumière tamisée, en plus d'être un cadre idéal pour dévorer un bon space cake, participeront à votre avancée sociale via les multiples personnages et leurs offres : livraisons, combat, mission de sauvetage, etc...Si elles ne sont pas obligatoires, elles représentent un incontournable dans tout bon jeu de stratégie/RPG puisqu'en sus d'être rémunérées, elles vous feront grimper de niveau et tout le bonheur qui s'en suit. Sans aborder l'aspect profond et la richesse apportée au background.


Pour conclure : grand, vaste, interminable Galaxy on Fire 2 est un jeu comme il y en a peu sur l'iPhone. Un savant mélange entre la stratégie, le RPG et le space opera ; le support de l'iPhone en prend un coup puisqu'on préfèrera y jouer sur des parties d'une à deux heures plutôt que par sessions de 10 minutes.

Je recommande pour les adeptes du premier, les amateurs de gestion/stratégie et ceux cherchant un jeu abouti tant au niveau du scénario que des graphismes. Attention l'histoire est balèze et fouillée, un bon niveau d'anglais est recommandé pour apprécier le titre à sa juste valeur.